Les artéfacts :

L'IRM FRANCOPHONE  
 

 

D'une manière générale, nous pouvaons classer dans cette catégorie toutes les altérations de l'image du à un défaut de la machine ou de son environnement.

Il s'agit donc d'artéfact "anormaux" qui le plus souvent vont nécessiter l'intervention d'un technicien constructeur.

Nous pouvons citer :

antenne défectueuse ou mal fermée (qui peut avoir des zones d'ombre ou un rapport signa/bruit anormalement bas)

interférences dues à un eclairage défectueux (souvent images zèbrées en diagonale)

armoire de gradients défectueuse (souvent une raie ou plusieures de fréquence sur l'image)

mauvaise synchronisation (image de mouvement respiratoire ou cardiaque).

Ceci n'est en aucun cas exhaustif, il ne s'agit que de quelques exemples qui seront très bientôt appuyés par des images.

 

 

 
 
Administration - Plan du site - Contactez nous